Mon premier manteau …

Cela fait un peu plus de 4 mois que je n’ai pas posté d’article sur ce blog. Je ne l’avais pas abandonné, mais n’avais simplement pas de temps à y consacrer pendant cette période (déménagements, vente de ma maison, etc…).

Aujourd’hui, je vous présente mon tout premier manteau, confectionné en hiver 2014, fini au printemps 2015 et porté déjà depuis le milieu de l’automne 2015.

J’en voulais un qui soit un peu original dans la matière, qui mette ma taille en valeur et qui ne soit pas trop long (je suis petite et les vêtements longs ont tendance à tasser ma silhouette). Après un petit tour sur Burda Addict, c’est ce modèle réalisé par Anne-Françoise qui m’a plu.

Modèle Manteau Image Manteau DT Manteau

 

Pour le choix du tissu, j’étais plutôt indécise quant à la couleur. C’est finalement sur un lainage noir avec quelques lignes colorées turquoise et rouille, que j’ai flashé lors d’une virée au marché St Michel de Bordeaux.

Après la veste, je voulais me lancer dans un ouvrage du même style. Comme l’hiver 2014 était déjà bien présent et que mes précédents manteaux étaient devenus trop grands suite à ma perte de poids, j’ai choisi de me faire ce modèle tiré du Burda automne/hiver 2014 en taille 34. J’y ai apporté quelques modifications au niveau de la longueur totale, ainsi qu’au niveau des manches.

Le temps que je le termine et que je le porte, il s’est passé quelques mois pendant lesquels j’ai repris un peu de poids. Il est donc un peu juste au niveau des épaules. Cependant, ça ne m’a pas empêché de le porter et de le reporter (le tissu commence même à boulocher).

01-IMG_1107-F

02-IMG_1121-F

03-IMG_1122-F

04-IMG_1118-F

 

Le voici porté par Charlotte, mon mannequin…

05-IMG_1309-F

 

C’est un modèle à col officier, fermé par de larges boutons pression et doublé d’un satin fin.

06-IMG_1137-F

07-IMG_1135-F

08-IMG_1320-F

 

Les rabats au niveau de la taille sont en fait de fausses poches, pas forcément très pratique quand on a l’habitude mettre les mains dans les poches (ou bien téléphone, clés, etc…), mais c’est peut-être mieux ainsi car ça lui laisse toute sa tenue sans que ça tire vers le bas. Je me tâte tout de même à rajouter des poches dans les coutures de coté pour au moins y réchauffer mes petites mains l’hiver prochain. Si toutefois je rentre encore dedans…

09-IMG_1133-F

 

Le bas des manches est agrémenté de martingales taillées dans la partie la plus turquoise et rouille du tissu, tout comme les rabats de poches.

10-IMG_1305-F

11-IMG_1307-F

 

Enfin, la couture de taille, le bord des martingales, les rabats de poche, ainsi que la bordure du manteau sont surpiqués d’une couture d’ornement à la main.

12-IMG_1132-F

13-IMG_1313-F

 

Il en aura mis du temps à être terminé…

A toutes celles qui cousent, je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, j’ai du mal avec les finitions. Que ce soient les boutons à coudre, le dernier ruban à passer dans la coulisse ou bien tout simplement le repassage final (bouh la loose !), je laisse trainer, car pour moi c’est toujours difficile de finir un projet qui me plait beaucoup et de passer à un autre. Il se trouve aussi que j’en ai toujours plusieurs en cours, et j’ai beaucoup de mal à me concentrer sur un seul en particulier.

Est-ce de même pour vous ?

Patron : Burda Couture facile Automne/Hiver 2014modèle 1D

Tissus :

  • Lainage noir, bleu turquoise et rouille du marché St Michel à Bordeaux
  • Doublure noire de Toto Tissus à Bordeaux

Mercerie : Boutons pression de mon stock

En conclusion, ce manteau est pour moi une nouvelle réussite. Je l’ai porté très souvent, mais l’ai délaissé vers décembre pour en accueillir un nouveau dans mon dressing…

Je vous souhaite à tous un bon début de semaine !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 comments

  1. staquet says:

    C’ est un trés joli modéle, j’ en ai fait un que je porte régulièrement. dommage que c’est des fausses poches!

  2. anne-françoise says:

    Quel beau manteau! J’aime beaucoup ton choix de tissu, très original. J’ai pour ma part cousu des poches dans les coutures de côté, c’est difficile de s’en passer sur un manteau!
    Les toutes dernières finitions sont souvent celles qui traînent chez moi aussi, sauf dans le cadre des défis, qui m’obligent à terminer pour une date précise!

Comments are closed.